Musée du Mont de Piété à Bergues

Musée du Mont de Piété à Bergues

                  Un vaisseau des arts

Ce musée né en 1793 a pour écrin les murs d'un ancien Mont de Piété édifié entre 1629 et 1633 par Wenceslas Cobergher, architecte très connu en Flandre. En 1877, une donation de 1 500 feuilles de dessins parmi lesquels des chefs-d'œuvre signés de Poussin, Le Brun ou Van Dyck, de Pierre-Antoine Verlinde, un peintre, marchand et restaurateur de tableaux natif de Bergues, vient compléter le fond.

Le musée dispose donc de la 2e collection régionale de dessins anciens après celle de Lille. Depuis 2010, des donations régulières (Looten, Wehrlin, et parmi les plus récentes Vergé-Sarrat et Lematte en 2015) permettent d'organiser des expositions thématiques dans le cabinet des arts graphiques au premier étage. Parmi les chefs-d'œuvre du musée, vous admirerez « Le Vielleur au chien » de Georges de La Tour, exceptionnel car on ne connaît qu'une quarantaine d'œuvres de la main du maître lorrain. Il est le premier d'une série de vielleurs, thème de prédilection du peintre. La collection compte également de belles peintures flamandes, dont certaines de l'ancienne abbaye Saint-Winoc aujourd'hui disparue, comme le « Martyre de sainte Agathe » de Jean de Reyn, présenté à l'étage avec le buste reliquaire et la châsse de Saint-Winoc, imposantes pièces en argent repoussé et ciselé au trait. Des écrits témoignent de l'importance historique de cette abbaye. On admirera également ici une belle série de peintures sur cuivre, représentant des martyrs de saints signés de Robert Vand en Hoek (17e siècle). Une salle consacrée à la place des femmes dans l'art, deux autres aux natures mortes (un belle « Vanité à la caissette d'or » de Gijsbrechts) et quelques toiles italiennes compètent une collection qui gagne à être redécouverte.

Les grandes expositions de 2018 : du 12 mai au 29 octobre.

Maurice Ringot (1880-1951), Entre profane et sacré, aspects d'une donation. Sculpteur, marbrier et entrepreneur natif de Bergues, Maurice Ringot fut très actif pendant l'entre-deux-guerres pour la reconstruction de nombreuses églises dans la région. A voir dans la collection permanente, le tympan de saint Eubert de la Cathédrale Notre-Dame de la Treille à Lille / Edmond Kayser (1882-1965) : suite à une donation, le musée exposera pour la première fois depuis sa disparition les dessins (paysages de petit format) de cet aquarelliste, graveur, aquafortiste et lithographe.

Renseignements : Musée du Mont-de-Piété, 1 rue du Mont-de-Piété, 59380 Bergues.

Tél. : 03 28 68 13 30. museebergues@orange.fr  https://www.musees-bailleul-bergues.com  ou  www.bergues.biz


Horaires : Ouvert en mai, septembre, octobre : le jeudi, le vendredi et le lundi de 14h à 17h. Le samedi et le dimanche de 14 h à 18 h. Fermeture mardi et mercredi. En juin, juillet, août, tous les jours sauf le mardi et le mercredi, de 14 h à 18 h.

Tarif plein : 4 €/ personne. Tarif réduit : 2 € / Amis des musées, jeunes de 10 à 18 ans. Tarif groupe : 3 € (à partir de 20 personnes sans guide)
Gratuité : Enfants de moins de 10 ans, demandeurs d'emploi et cas particuliers + pour tous le 1er dimanche de chaque mois. Visite guidée adultes : 52 €. Visite guidée scolaires : 31 €.